Blog arcaa
Histoire d'allergies

A comme Alowouine

publié le 13/11/2019 | par Michèle Pipart

ALLERGIQUE ? Histoires et nouvelles pour petits et grands.
L’auteure nous emmène dans un monde allergique vivant, drôle, émouvant, à travers des scènes imaginaires ou de la vie quotidienne.Ces courtes histoires sont rythmées par les saisons en commençant par le printemps.

 » Hé les copains, demain mercredi et c’est Halloween, vous venez à la chasse aux bonbons avec moi ?
J’ai un déguisement de squelette qui était à mon grand frère lorsqu’il a enterré sa vie de célibataire. Je vais demander à maman si elle est d’accord pour me le accourcir. »
Pendant la récré, les grands de CM1 se sont rassemblés autour de leur chef Martin. Il faut dire qu’il a la taille d’un 5ème et cogne facile et dur si besoin.
Un pote comme Martin c’est vraiment notre chef.

Le lendemain vers 16heures, un troupeau de vampires, fantômes, pirates, squelette ainsi qu’une jolie princesse s’est réuni chez Martin. Sa maison est décorée de citrouilles et sur les 2 piliers du portail trônent une citrouille édentée ainsi qu’une magnifique sorcière sur son balai sculptée dans une autre citrouille, réalisée par la maman de Martin.
« Soyez prudents les jeunes et n’allez pas trop loin, ni dans la barre d’immeuble de l’autre coté de la déviation ».
« Euh, c’est là que n’habites Anissa ? »
« Oui et maman m’a dit qu’elle nous redonnerait plein de bonbons si nous allons la voir»

La joyeuse troupe partit en poussant des cris :
« ouh, ouh, à l’abordage, un sort ou des bonbons ».
La corbeille se remplissait très vite : bonbons, gâteaux, et meme quelques pièces .

« Dis Anissa, si on passe sous la déviation par le passage, tu ne le diras pas à Maman »
« Non, t’inquiètes, mais ce passage ne sent pas bon, il sent le pipi et il y a plein d’inscriptions au mur qui me fiche la trouille » « Bof, c’est ALOWOUINE ! et nous sommes tous ensemble. »

Le passage franchit, Anissa conduisit toute l’équipe dans sa cage d’escalier. Là quelques « grands frères » en train de fumer ou de boire des canettes se moquèrent gentillement d’eux. Un garçon essaya même de piquer des bonbons dans la corbeille. Une main s’abattit sur son bras. « Pas touche, gros naze c’est ma petite sœur et ses copains. »
L’escalade fut rude jusqu’au 7ème étage, l’ascenseur étant interdit aux enfants et de toute façon en panne. La plupart des garçons avait eu du mal à suivre la petite princesse. « Maman, maman, un sort ou des bonbons ».
La maman accueillit la joyeuse bande autour d’un copieux goûter. Des bonbons de toutes les couleurs, de toutes les formes, en citrouille, en tête de mort, en dentier, en squelette décalqué dessus, en crocodile orange, en sucre, en guimauve, gélifiés, durs, mous, Quelle profusion. Tous les enfants les yeux brillants de bonheur se jetèrent sur les sucreries.

Un grand bisou à la maman d’Anissa clôtura cette fête .
Le retour fut un peu plus difficile, mais heureusement le grand frère d’Anissa accompagna la bande sous le tunnel piéton. C’était beaucoup plus sinistre qu’à l’aller car la nuit était tombée et quelques néons (enfin ceux qui fonctionnaient) diffusaient une lumière blafarde. Des « drôles de types » se tenaient au milieu. Kevin passa auprès d’eux en faisant un geste bizarre avec les doigts.

Chacun retourna tranquillement à son domicile, le partage du trésor avait été fait équitablement par la maman d’Anissa.
Martin avait eu un sac entier de bonbons gélifiés qu’il avait bien entamé et quelques citrouilles en sucre.

« Tu n’as pas l’air d’aller bien ?, tu as mangé trop de bonbons ? Tu es tout pale et tu as le visage un peu gonflé. Si tu as envie de vomir vas dans les toilettes. »
« Ça va mieux ?, vas vite te coucher,tu m’expliqueras tout cela demain matin »
Martin passa la nuit à se tordre en deux, diarrhées, vomissements. Il avait du prendre froid dans le tunnel ou bien c’était la montée rapide des escaliers ?

Le lendemain matin, sa maman fit venir le médecin car Martin n’allait pas franchement mieux.
« Eh bien mon garçon, Halloween ne t’a pas réussi, n’est ce pas ? »
Tu fais une allergie importante, comme la fois ou tu avais mangé du poisson.
« Non, j’ai juste mangé des bonbons chez Anissa et ceux du paquet là sur la table
Et puis j’ai mangé des gâteaux, mais c’est la maman d’Anissa qui les avaient faits pour nous, avec plein d’amandes, de cacahuètes, de noix de coco ».
« Je vais te donner des médicaments à prendre et dire à ta maman qu’elle prenne rendez-vous chez un allergologue pour te faire un bilan. N’oublies pas d’apporter le paquet de bonbon ainsi qu ton carnet de santé »

La consultation allergologique eu lieu quelques mois plus tard.
A nouveau Martin raconte son histoire.
Le médecin prend le paquet de bonbons gélifiés : « Qui t’as acheté ces bonbons ? Ce sont des bonbons Hallal, et la gélatine utilisé est celle de poisson ! Tu sais que tu fais des allergies importantes au poisson car même l’odeur de cuisson te rend malade. »

Maman avait raison, je n’aurais pas du aller de l’autre coté de la déviation …chez Anissa. Pourtant quelle belle fête : Alowouine !

ALLERGIQUE ?
Histoires et nouvelles pour petits et grands.

Le printemps.
L’allergie est une maladie mondiale en forte expansion.
Cet ouvrage aborde l’allergie par le biais de petites histoires. Le vécu de l’allergique, ses difficultés au quotidien sont décryptés afin de mieux connaître et par conséquent de mieux combattre ce fléau : l’allergie. De nombreux conseils, astuces sont donnés pour identifier et éviter l’allergène responsable des symptômes présentés.

L’auteure nous emmène dans un monde allergique vivant, drôle, émouvant, à travers des scènes imaginaires ou de la vie quotidienne.
Ces courtes histoires sont rythmées par les saisons en commençant par le printemps.

Michèle PIPART est médecin allergologue et exerce depuis 1989 l’allergologie dans son cabinet libéral. Elle est également diplômée en Sophrologie relaxation.