Blog arcaa
L'ingrédient du mois

Des allergies vitaminées

publié le 08/04/2020 | par Jean-François Fontaine

Quoi de plus naturel et inoffensif en apparence qu’une vitamine ? Et pourtant il est possible d’en rencontrer certaines dans des articles relatifs aux allergies de contact. Ainsi est-ce le cas du dexpanthenol, comme le rappelle la description récente d’un eczéma après application d’une crème qui en contenait [1]. Le dexpanthenol ou panthenol, analogue de l’acide panthoténique (vitamine B5) que l’on peut donc considérer comme une provitamine B5, est fréquemment utilisé comme agent émollient dans des crèmes cosmétiques ou médicamenteuses, des lotions, des shampooings voire des solutions pour lentilles de contact. Il est rarement décrit comme responsable d’allergie de contact mais il s’agit d’un allergène pertinent dont la fréquence est peut-être sous-évaluée [2] Il en est de même de l’alpha-tocopherol (vitamine E) ou de la vitamine K [3], et même de dérivés de la
vitamine C [4]
Si les allergies de contact aux vitamines sont relativement rares elles nous rappellent toutefois qu’en matière d’allergie toutes les molécules, même les plus banales en apparence, doivent être prises en considération.

[1] Miroux-Catarino A, Silva L, Amaro C, Viana I. Allergic contact dermatitis caused dexpanthenol –
But is that all? Contact Dermatitis. 2019; 81: 391-392.
[2] Fernandes RA, Santiago L, Gouvela M, Goncalo M. Allergic contact dermatitis caused by
dexpanthenol – probably a frequent allergen. Contact Dermatitis. 2018; 79: 276-280.
[3] Ramirez Santos A, Fernandez-Redondo V, Perez Perez L et al. Contact allergy from vitamins in
cosmetic products. Dermatitis. 2008; 19:154-6.
[4] Romita P, Foti C, Barlusconi C et al. Allergic contact dermatitis to 3-O-ethyl-L-ascorbic acid: an
underrated allergen in cosmetics? Contact Dermatitis. 2020 Mar 24. doi: 10.1111/cod.13528

Jean-François Fontaine
Eassafe