Le blog de l'Arcaa
La tribune de Corinne Lepage

La mobilisation des médecins

publié le 10/09/2019 | par Corinne Lepage

Il est bien dommage que la communauté des médecins, qui est probablement une des rares à avoir la confiance de ses concitoyens , ne se manifeste pas davantage sur les sujets de santé environnementale.

Il est bien dommage que la communauté des médecins, qui est probablement une des rares à avoir la confiance de ses concitoyens , ne se manifeste pas davantage sur les sujets de santé environnementale. Les sujets ne manquent pourtant pas depuis la nécessité de disposer de registres pour connaître l’origine des pathologies jusqu’à la question de la contamination de la population pat les perturbateurs endocriniens et les pesticides en passant bien sur la pollution de l’air et les sujets alimentaires. Or, sur tous ces sujets, peu de médecins s’expriment et les grandes organisations de médecins sont muettes.

Pourtant, à l’heure où les sujets écologiques conquièrent une place centrale, il est absurde de séparer les questions climatiques, de biodiversité et de santé environnementale car ce sont les mêmes. En effet, l’impact climatique sur la santé est connu de longue date même si les études méritent d’être approfondies au regard de l’évolution des connaissances sur les dérèglements d’une part, les boucles de rétroaction d’autre part, le progrès de connaissances médicales, enfin. Les ravages que subit la biodiversité ont des conséquences sur notre bol alimentaire, nos allergies et le développement de certaines pathologies. Et , surtout, les tragédies animales ne font que précéder les nôtres dans la mesure où la pollution et la contamination chimiques qui se généralise (voir l’excellent ouvrage de Stéphane Foucart  « et le monde devint silencieux .Comment l’agrochimie a détruit les insectes ») nous atteint progressivement.

La mobilisation des médecins non pas seulement sur la question évidente et urgente des soins mais sur les questions de prévention est donc indispensable pour aider la société civile à se défendre. En effet, et les spécialistes des allergies et de la qualité de l’air le savent mieux que quiconque, la question est toujours celle du lien de causalité. Qui mieux que les médecins sont en capacité d’établir des liens de corrélation, des causes probables à des maux de leur patientèle ? Lorsque j’avais élaboré la loi sur l’air voici bientôt 25 ans, les  médecins au premier rang desquels Alain Grimfeld, professeur de médecine et pédo pneumologue , m’avaient considérablement aidée à faire prendre conscience par l’opinion publique et le el gouvernement de l’importance du sujet. Si les médecins se mobilisaient dur les pesticides, les perturbateurs endocriniens, les particules files , peut-être que les pouvoirs publics accepteraient enfin de prendre de réelles mesures de protection des populations au lieu d’en rester à une communication qui ne convainc de moins ne moins.

Les médecins ont un rôle majeur à jouer. La société n’attend que cette mobilisation.

Corinne Lepage
Ancienne Ministre de l’Environnement
Huglo Lepage Avocats